Accélérateur de PME au Sénégal !

Découvrir l'accélérateur

Accueil > Blog > La formation continue : pourquoi nos entrepreneurs rechignent-ils à y (...)

La formation continue : pourquoi nos entrepreneurs rechignent-ils à y investir ?

Les changements majeurs impulsés par les nouvelles technologies depuis maintenant deux décennies ont complètement changé la donne. Nous vivons désormais dans un monde où les évolutions nées de l’innovation obligent l’ensemble des acteurs à s’adapter rapidement.

Les changements majeurs impulsés par les nouvelles technologies depuis maintenant deux décennies ont complètement changé la donne. Nous vivons désormais dans un monde où les évolutions nées de l’innovation obligent l’ensemble des acteurs à s’adapter rapidement.

Les entrepreneurs n’y échappent pas. Au contraire, ils sont les premiers concernés.

Se mettre à niveau de manière continue est donc devenu une exigence de survie pour l’ensemble des entrepreneurs partout dans le monde. Pour ceux qui évoluent en Afrique c’est encore plus vrai car la concurrence est non seulement intense mais les ressources sont limitées et les défis nombreux.

La formation continue, de notre point de vue, offre un excellent moyen pour nos entrepreneurs d’être mieux armés pour développer leurs activités de manière durable.

Avant d’aller plus loin, il est important que nous définissions ce que nous comprenons par formation continue.

La formation continue est à nos yeux la mise à jour régulière de ses connaissances et savoir-faire. Ce « recyclage » peut prendre plusieurs formes : suivre une formation qui débouche sur la délivrance d’un diplôme ou d’une attestation, participer à une conférence ou un séminaire sur un sujet touchant son domaine, bénéficier d’échanges d’expériences avec d’autres entrepreneurs ou lire régulièrement des ressources spécialisées dans son champ d’expertise.

Or, que constate-t-on dans la pratique dans notre écosystème en dépit de la démocratisation de la formation continue grâce à l’essor des nouvelles technologies ? Les entrepreneurs rechignent toujours à y investir.

Pourtant la connaissance est à portée de clic et beaucoup de ressources sont mêmes gratuites.

Nous avons identifié deux principaux facteurs de blocage :

1. L’inadéquation de l’offre par rapport à la demande : nous reconnaissons volontiers que les offres de formation continue ne sont pas toujours adaptées à nos réalités. Des références inadaptées et souvent difficilement transposables dans le contexte africain. Néanmoins, cet état de fait ne peut justifier de préférer le statu quo et donc de risquer de tourner le dos à l’innovation.

2. La cherté des formations : le prix des formations, des conférences voir même des séminaires ne sont souvent pas accessibles aux PME. Même si des programmes publics de subventions existent, cela reste une réalité dans notre écosystème.

De notre point de vue, nous pensons que la véritable raison est ailleurs. Les entrepreneurs ne sont guère enthousiastes à l’idée de se former de manière continue car la plupart d’entre nous considèrent encore la formation, dans son ensemble, non comme un investissement mais comme une dépense.

Or l’un des facteurs clés du succès d’un entrepreneur est sa capacité à investir en lui-même, donc dans sa formation et ce de manière continue. Cela ne le transformera peut être pas du jour en lendemain en entrepreneur à succès, car comme tout investissement, c’est uniquement sur le moyen, voire le long terme que le retour sera perceptible. Mais dès à présent cela lui donne les outils pour mieux construire l’entreprise qu’il souhaite.

Entrepreneur(e) persévérons.

14 août 2018 [INTERVIEW] A la rencontre de Fallou SENE, ancien participant au programme Go To Market

La rencontre des entrepreneurs accompagne depuis sa création de nombreux porteurs de projets.

Fallou SENE, Directeur et fondateur de NGOMA SERVICE en est un. Il a très gentiment accepté de répondre à quelques questions sur son parcours et son expérience au sein du programme GO TO MARKET.

3 décembre 2017 Secteur privé togolais : les défis de l'entrepreneuriat

Rivolala Ratsimandresy, co-fondateur de la Rencontre des Entrepreneurs, signait à l’été 2017 une chronique sur l’entrepreneuriat pour le 1er magazine économique du Togo.

11 novembre 2017 Entrepreneur, apprenez à faire la différence entre dépenses et investissements

La Rencontre des Entrepreneurs a organisé le mardi 17 janvier un panel sur le thème : ‘Existence de PME au Sénégal, mirage ou réalité ? Ce fut un moment d’échange riche de points de vue et d’analyses entre le public venu nombreux et les panélistes invités.

1 | 2 | 3 | 4

Si vous souhaitez en savoir plus sur les formations proposées par la RDE, consultez notre rubrique workshops

Formulaire de contact

Vous souhaitez nous contacter, nous poser une question ou en savoir plus sur nos activités, merci de remplir ce formulaire.